Prendre une chaussette

par la main

 

 

 

Il est curieux et même contradictoire que la main s’arroge de telles prérogatives. Quoi qu’en dise Aristote et toute la philosophie, la chaussette est là avant tout pour le pied. C’est pourquoi, dans un souci d’équité, on a pris l’habitude de couper les mains de la chaussette pour en faire des moufles.

 

Cahier / Inédit / Accueil