En colère

 

 

Nous les tuerons tous. Nous boirons leur sang encore chaud dans leurs crânes et décorerons nos étendards avec leurs tripes. Puis nous brûlerons tout : femmes, enfants, animaux, maisons, villages. Même la terre rougira. Les fuyards seront écorchés et pendus aux arbres. Le carnage achevé, nous marquerons d’une balafre ceux qui jouent les cadavres. Nous trouverons la cachette du survivant. Mais, comme si nous l’ignorions, nous repartirons ; emportant avec soin nos morts, et chantant : « Nous étions en colère ».

 

Cahier / Inédit / Accueil