Escale à part

 

 

Il y avait un homme qui s’appelait Rádspakr ; il fut élevé à Stiklastaðir en Hálogaland. Parfois il s’entrenait avec ceux qui avaient besoin de ses conseils. Mais chaque jour quand venait le soir, il devenait farouche, en sorte que peu de gens pouvaient lui adresser la parole. Il épousa Skríkja ; c’était une fort belle femme. L’événement suivant, ce fut que Hugspori profita de son absence pour séduire Skríkja. Alors Rádspakr alla le trouver et rétablit son droit ; après, il a écrit ceci :

 

Brûler le drakkar,

Et pourtant pas de terre.

Il vient...C’est Naglfar.

 

En retour, n’espérer rien,

Et défendre son honneur.

 

L’occis dans rasoir,

Qui nage à contre-courant.

La source est tarie.

 

Manger du foie de morue,

Le soir avec du pain sec.

 

Enfin écouter,

La sentence des Nornes.

Vísa pour partir :

 

Paroles de fille,

Nul ne devrait croire

Ni ce que dit femme mariée

Car sur une roue tourbillonnante

Leur coeur a été façonné,

L’inconstance a été placée dans leur sein

 

 

Cahier / Inédit / Accueil