Tondre un escargot

 

 

Quand arrive la période de la tonte, l’escargot devient nerveux, presque incontrôlable, tant il déteste et redoute l’instrument. Il écume, tempête, agite ses cornes et il faut mille manoeuvres pour l’approcher. On lui retire parfois sa protection naturelle pour faciliter la tonte, car, au désespoir, l’escargot en vient à se cloîtrer. Qui n’a pas vu dans les champs, des escargots sanglants et sans coquilles, n’a rien vu.

 

Cahier / Inédit / Accueil