Formules dérisoires

 

 

Gargouillis d'estomac. Je fume trop...Elle m'a brisé le coeur, que m'importe le poumon !

Détruire quoi, quand il ne reste plus rien ? Sans solution. Décrire quoi ? Le noir, l'abandon ? Dérisoire, et sans fond.

Ses deux yeux bruns, et son cul. Sa poitrine et ses hanches. Sa bouche enfin, et son rire... Bonheur en tranches ; débité.

Souvenirs à nouveau, par rasades. Coupure à vif ; pas de salades. Spectre , squelette qui déborde ou armature d'os qui sature...Prends la pose et tire toi !

 

Cahier / Inédit / Accueil