Gauloises

 

Les mégots ont germé. Assemblés en un drôle de petit bonhomme. Pas de soins particuliers pourtant, pas d’arrosage. Que fait-il là, immonde porc dans sa fange ? Sur sa tête, son nom est écrit... Et le voilà qui marche, à présent. Pas le temps d’effacer une lettre, et puis cela ne servirait à rien. Partir loin, c’est tout ce qu’il reste à faire. Il me suit. Vite dans la cuisine, un bocal. Au fond du jardin maintenant, finir de l’enterrer dans sa prison de verre. Il en a bien pour mille ans. J’aurais déménagé d’ici là. Enfin tranquille.

 

 

 Cahier / Inédit / Accueil