The new adventures of

BIBI ©

Bibi le jour de la visite médicale sur Altaïus 23

 

EPISODE 1

 

« Bonjour, je viens de très loin pour vous anéantir », c'est sur ces mots un peu rudes, que je fis la connaissance de ce petit être sympathique, que je décidai d'appeler Bibi, diminutif affectueux par excellence.

Très vite je l'adoptai, et il remplaça avantageusement mon hamster, bien que je le soupçonne aujourd'hui d'avoir précipité sa fin. Les débuts ne furent pas faciles. Il répétait sans cesse : « Pauvre primate, nous avons déjà colonisé votre système », et il partait dans de grandes diatribes politico-stellaires, suivant lesquelles cela en était fini de nous, qu'ils étaient déjà là et que je m'en repentirai de l'avoir traité de la sorte, etc. etc.

Toujours est-il qu'il finit par se calmer, et en récompense, je lui donnai du Kinder Bueno, dont il était, selon toute apparence, friand. Il prétendait également être doué de pouvoirs supra-normaux, qui dépassent nos entendements limités. Je me montrai réservé quant à ces capacités, mais pas ouvertement pour ne pas le vexer, et lui demandai un petit aperçu. La seule chose, dont il fut capable, consista à vomir tout le Kinder Bueno sur le tapis de la salle à manger.

Un jour, je l'amenai dehors pour le montrer à mes amis. Mais ces derniers se montrèrent peu enthousiastes. Ils disaient que ce singe albinos puait le formole et les enfants qui jouaient dans le parc, se mirent à lui lancer des cailloux en hurlant : « Ouh le mongolien ! ». Bibi, bien qu'il ne l'avoua pas, fut très attristé de cet accueil, et je fis de mon mieux pour le consoler.

A suivre...

 

Bibi la nuit, à la caméra thermique

lors d'une coca-party

 

 

  Bibi pète sa zone et passe devant l'objectif

 

Bibi est ingénieux et se déguise

Episode 2 / People / Accueil