Les Marronniers

[de Luigi Comenchini ]

 

[maroøje] n. m. de marron. 1 (arg. du spectacle) Sujet banal et consensuel de la vie quotidienne, qui revient périodiquement dans les médias. 2. (1855) Privé de ce que l’on attendait. On est encore marron ! 3. (1752) Ensemble des jetons servant à contrôler la présence d’une personne (gardien, soldat, ouvrier, salarié, citoyen, etc.). 4. (1819) Producteur de Marrons. Qui exerce illégalement une profession, soit en usurpant l’autorité d’un spécialiste, soit en reniant sa déontologie pour de l’argent. Avocats marrons, « ce médecin, quel marronnier » (Muss.). SYN. Véreux, corrompu.

 

Des deux critères

Pourquoi un site ?

Comment gagner à tous les coups ?

L'astrologie : science ou escroquerie ?

« Je déclare la guerre aux cheveux cassants »

De la servilité volontaire envers l'Amérique

Noël, Noël, Noël...Noël, Noël, Noël.

Gags à Gogo et Tartes en stock

Le mal Français

Le péril jeune

Tirelirepinpon sur le chihuahua

Cache-cache Partie

« Rassurez-vous, je ne suis pas un intello »

Faut-il mourir au combat ?

Le beurre et l'argent du beurre

Faire la bombe

Danse avec les loups

Du temps qu'il fait

De la crise

De l'opinion

Draguer la femelle

De la mobilité conservatrice

 

 

 Divers / Accueil / Médiéval / Essais / Inédit / People